Mise en œuvre d’un large programme d’initiatives sociales et citoyennes autour de deux piliers : Sécurité routière et Promotion de la culture de l’entrepreneuriat

Tunisie, 24 avril 2013 – Vivo Energy Tunisie accorde une importance majeure à la communauté où elle vit et exerce ses activités. La Compagnie met en œuvre, avec des partenaires partageant ses valeurs, un large programme d'initiatives citoyennes, axé notamment sur deux piliers : la sécurité routière et l’encouragement des jeunes à l’entrepreneuriat. 

La sécurité routière, une responsabilité partagée
Leader dans le secteur de l’énergie, et consciente de l’importance de la sensibilisation des nouvelles générations à la sécurité routière, Vivo Energy Tunisie a entamé depuis l’année dernière, 2012, un programme pilote d’éducation routière, dans 24 écoles primaires dans le pays. L’initiative lancée en partenariat avec Shell Tunisia Offshore et l’ATPR a été baptisée “La route et moi” et a été largement soutenue par le ministère de l’enseignement

Cette année, 2013, et en partenariat avec le Ministère de l’Education, Vivo Energy Tunisie a évalué le programme pilote et a renforcé l’équipe de travail du projet avec un inspecteur, une conseillère pédagogique et des experts de la sécurité routière parmi ses employés. Une centaine d’écoles primaires (101 précisément) réparties sur tout le territoire tunisien ont été identifiées pour mettre en œuvre le programme, dans sa nouvelle version, rebaptisé « Salamati Alattarik » ou « Ma sécurité sur la route ». Ce programme d’éducation routière vise à former l’enfant sur les différents aspects de la culture de la sécurité routière avec un curriculum en 10 séances de deux heures chacune. Aujourd’hui, après plus de 2 mois et demi, la première évaluation montre une large  réussite de ce programme, qui a pu toucher plus de 3 000 élèves, de la 5ème et 6ème année de l’enseignement de base. Vivo Energy Tunisie souhaiterait, profondément, engager une réflexion avec son partenaire, le Ministère de l’éducation, par rapport à l’intérêt et aux modalités d’inscrire l’éducation routière comme  matière dans l’enseignement de base.   

Vivo Energy Tunisie a par ailleurs signé, en février 2013, sous la tutelle du Ministère du Transport, un accord de partenariat avec la SORETRAS (Société Régionale de Transport de Sfax) pour accompagner cette société régionale de transport dans la mise en place de son programme de sécurité routière et ce, par le biais d’un support technique en la matière (formation, accompagnement, etc.).

L’entrepreneuriat, une culture à inculquer aux jeunes Tunisiens
Consciente de l’importance de l’entrepreneuriat comme solution aux problèmes de l’employabilité, Vivo Energy Tunisie soutient plusieurs initiatives en la matière destinées aux jeunes, aux étudiants et aux divers promoteurs de projets dans les régions du pays. 

En 2009, la Compagnie a facilité l’établissement de l’association ‘‘Injaz Tunisie’’, dans le pays, en vue de lancer et de gérer plusieurs activités de formation touchant les jeunes élèves, étudiants et stagiaires de centres de formation professionnelles, et focalisées sur leur préparation au monde professionnel et particulièrement à l’entrepreneuriat.

Annuellement, une dizaine de cadres de Vivo Energy Tunisie sont mobilisés volontairement pour donner des cours dans le cadre du programme « Company Program » de cette association, qui consiste à inculquer aux jeunes, en 12 séances,  la création d’une entreprise dans toutes ses étapes : de l’idée à la concrétisation, en passant par l’étude du projet, la vente, le marketing, etc. Au cours de cette année universitaire, 2012- 2013, « company program » a même été intégré dans le cursus universitaire à l’Ecole nationale des ingénieurs de Tunis.
 
Vivo Energy Tunisie est, également, partenaire du projet « Tente de l’entrepreneuriat » ou « El Hall Momken » de l’IACE (Institut Arabe des Chefs d’Entreprises). Il s’agit d’une tente qui sillonnera, tout au long de l’année 2013, plus de 40 villes en Tunisie pour accueillir les jeunes entrepreneurs qui rencontrent des obstacles dans la réalisation de leurs projets, et essayer de les conseiller et de les orienter pour résoudre leurs problèmes divers, qu’ils soient des blocages administratifs, juridiques ou autres.  
Le coup d’envoi de ce nouveau programme, initié et assuré par le Centre des jeunes entrepreneurs (CJE) de l’IACE, a été donné le 16 mars 2013 à Kairouan en présence de M. Naoufel Aissa, président du CJE et DG de Vivo Energy Tunisie.

Pour plus d’informations, prière de contacter :
Sonia Dammak Ben Mrad, Communications Manager
22 334 636 – [email protected]
Share this article: