Vivo Energy Tunisie vient d’inaugurer au dépôt de Radès un nouveau poste de chargement de carburants premier de son genre en Afrique. L’inauguration a été faite mardi 28 mai 2013 par M. Christian Chammas, Président du groupe Vivo Energy, M. Naoufel Aïssa, Directeur Général de Vivo Energy Tunisie, et de nombreux partenaires.

Ce nouveau poste de chargement en source, fruit de la recherche/développement de Vivo Energy, et premier en son genre en Afrique, permet de charger en automatique, et en simultané, trois camions d’une manière indépendante avec quatre produits différents. Conçu en trois îlots indépendants, il est doté d’une installation adjacente qui injecte en continu et d’une manière automatique, pendant le chargement, les additifs appropriés à un taux prédéterminé afin d’assurer l’homogénéité du produit final et la qualité exigée par les standards des hydrocarbures Shell.


Il offre un gain de temps et de productivité énorme puisqu’il charge en 15 min un camion-citerne de 32 000 litres à un haut débit de 2 200 litres/minutes. L’ensemble de l’opération de chargement, y compris l’additivation et la facturation, ne dure que 25 minutes (contre 75 minutes n dans l’ancien système qui ne permettait pas l’additivation continue pendant le chargement). Un nouveau logiciel d’exploitation permet la gestion par carte magnétique des chargements, la gestion du stock en temps réel et la facturation de la quantité chargée à la fin de l’opération.

En termes de sécurité et de santé, ce nouveau poste de chargement en source, contrairement à l’ancienne méthode de chargement en dôme, n’expose plus les chauffeurs aux travaux en hauteur et à l’inhalation des vapeurs pendant les opérations. Il inclut un système de communication par téléphone et caméra qui contrôle chaque îlot.

Le poste est également équipé d’une installation de lutte contre l’incendie, d’un système anti débordement du camion lors du chargement et d’un système de détection de produit dans les compartiments du camion-citerne.

Il est noté que, lors du chantier d’installation de ce nouveau poste, et en dépit de l’exploitation à proximité de l’ancien poste de chargement, aucun accident n’a été signalé pendant les 17 mois de travaux et les 93 000 heures de fabrication et de montage.


Le coût de l’investissement global de l’opération s’est monté à 5,6 millions de Dinars, réparti sur plusieurs lots et réalisé en deux ans.

Ce nouveau poste de chargement en source assurera l’approvisionnement du réseau de distribution Shell en carburants additivés.

Avec cette nouvelle réalisation, les carburants Shell, se démarquent davantage par leur qualité et leur homogénéité.

Contact presse
Sonia Dammak Ben Mrad, Communications Manager
22 334 636 – [email protected]

Share this article: