Fellow Africans and global citizens, 

Less than 10 days ago, we gathered in Addis Ababa with captains of industry in Africa, who rallied to the call of the African Union to discuss coordinated approaches to the Ebola crisis. We are grateful for their insights to this common African and global challenge.

We shared information on what the African Union and the private sector companies are doing in our efforts to ensure an Africa and world free of Ebola.  We all agreed that there was an urgent need to mobilise Africans and coordinate all our efforts towards containing and ridding Liberia, Sierra Leone and Guinea of Ebola.  We are aware that any continental and global fight against Ebola must start in the three most affected countries.

Ten days on, I am pleased to say the African Business Roundtable is well on its way in implementing the coordinated actions adopted at the meeting. 

To date we have received pledges for financial contributions to the AU-Private Sector Ebola Fund to the amount of $32,600,000 USD from: 

  • MTN Group (10 million USD)
  • African Development Bank (10 million USD)
  • The Dangote Group and Trust (3 million USD)
  • Econet Wireless (2.5 million USD)
  • Motsepe Family Trust (1 million USD)
  • Stenbeck Family (1 million USD)
  • Afrexim Bank (1 million USD)
  • Coca Cola Eurasia and Africa (1 million USD)
  • Vitol Group of Companies and Vivo Energy (1 million USD)
  • Quality Group of Tanzania (500,000 USD)
  • Old Mutual Group (500,000 USD)
  • Nedbank Group (500,000)
  • Barclays Africa Group Limited (500,000 USD)
  • United Bank for Africa UBA (100,000 USD)

Other companies that were present at the Roundtable pledged their competencies, such as Deloitte (audit services to the Fund), Standard Chartered Bank (logistics), General Electric (support to the African Centre for Disease Control, Quality Group (human resources and health outreach), Coca Cola and Vivo Energy (logistics). At the time of going to press, Sygenta confirmed their pledge of 350,000 USD.

The telecommunications companies who attended the Roundtable (Africa Airtel, Econet Wireless, Millicom, MTN, Safaricom and Vodacom) are working with other companies on a multi-media campaign to raise resources and solidarity from African citizens, the African Diaspora and others towards the fight against Ebola.  The campaign will be launched on 1 December 2014 in Addis Ababa and across the continent. 

We are encouraged by coordinated national private sector responses, such as those by the Ethiopian Private Public Consultative Forum, and wish to encourage other national business chambers and associations to follow suit.

We are finalizing the AU-Private Sector Ebola Fund and have shortlisted a Board for the fund, with strong private and civil sector participation, who will assist in managing the facility which will be hosted by the African Development Bank.

Companies such as Vodacom, Safaricom, Ivanhoe Mines, Standard Chartered Bank, Africa Airtel Group, Standard Bank and who attended and actively participated in the Roundtable undertook to further consult with their governance structures regarding further pledges.  I urge those companies to do so by 1 December, as we intend to deploy all the health workers by Christmas. 

The AU plans to upscale the deployment of health workers, so that by Christmas we have at least 1000 workers in the affected countries. Let me also take this opportunity to extend our gratitude to the Regional Economic Communities and countries which have already responded to our call to volunteer health workers.

We are conscious of the urgent need for all of us to do more, and to act faster. Only by acting together can we ensure that our continent and world is free of Ebola.  We therefore repeat our call to all Africans to lead the global efforts of solidarity with our brothers and sisters in Liberia, Sierra Leone and Guinea.

Asante Sane!! Karibu Afrika,
Muito Obrigado,
Shukran,
Muchas gracias,
Merci beaucoup

Message from Dr Nkosazana Dlamini-Zuma, African Union Commission Chairperson


Chers Africains et citoyens du monde,

Il y a moins de 10 jours, nous nous sommes réunis à Addis-Abeba avec les chefs d’entreprise en Afrique, qui se sont ralliés à l'appel de l'Union africaine pour discuter des approches coordonnées à la crise de l'Ébola. Nous sommes reconnaissants pour leurs idées pour faire face à ce défi africain et mondial commun.

Nous avons partagé des informations sur ce que l'Union africaine et les entreprises du secteur privé font en vue d’assurer une Afrique et un monde sans Ebola. Nous avons tous convenu qu'il y avait un besoin urgent de mobiliser les Africains et coordonner TOUS nos efforts pour maîtriser et débarrasser le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée de l'Ebola. Nous sommes conscients que toute lutte continentale et mondiale contre l’Ebola doit commencer dans les trois pays les plus touchés.

Au bout de dix jours, je suis heureuse de dire que la Table ronde des hommes d’affaires est sur la bonne voie dans la mise en œuvre des actions communes adoptées lors de la réunion.

À ce jour, nous avons reçu des promesses de contributions financières au Fonds Ebola UA-secteur privé d’un montant de 32,6 millions USD des donateurs suivants:

  • Groupe MTN (10 millions USD)
  • Banque africaine de développement (10 millions USD)
  • Le Groupe Dangote and Trust (3 millions USD)
  • Econet Wireless (2,5 millions USD)
  • Motsepe Family Trust (1 million USD)
  • Stenbeck Family (1 million USD)
  • Afrexim Bank (1 million USD)
  • Coca Cola Eurasie et Afrique (1 million USD)
  • Vitol Group of Companies et Vivo Energy (1 million USD)
  • Quality Group of Tanzania (500 000 USD)
  • Old Mutual Group (500 000 USD)
  • Nedbank Group (500 000 USD)
  • Barclays Africa Group Limited (500 000 USD)
  • United Bank for Africa UBA (100 000 USD)

D'autres entreprises qui étaient présentes à la table ronde se sont engagées à mettre leurs compétences au service de la lutte. Il s’agit notamment de: Deloitte (services d'audit au Fonds) , la Standard Chartered Bank (logistique), General Electric (soutien au Centre Africain de Contrôle et Prévention des Maladies), Quality Group (ressources humaines et sensiblisation), Coca-Cola et Vivo Energy (logistique). Au moment de la mise sous presse, Syngenta a confirmé une contribution de 350 000 USD.

Les entreprises de télécommunications qui ont participé à la table ronde (Airtel Afrique, Econet Wireless, Millicom, MTN, Safaricom et Vodacom) travaillent avec d'autres entreprises sur une campagne multi-médias pour mobiliser des ressources et engager la solidarité des citoyens africains, de la diaspora africaine et d'autres en vue de la lutte contre Ebola. La campagne sera lancée le 1er Décembre 2014 à Addis-Abeba et à travers le continent.

Nous sommes également réconfortés par les réponses coordonnées du secteur privé national, comme celles de l'Ethiopian Private Public Conslutative Forum, et nous tenons à encourager les autres chambres et associations professionnelles nationales à leur emboîter le pas.

D’ores et déjà, nous travaillons à finaliser la mise en place du « Fonds AU- secteur privé pour Ebola » et nous avons commis un conseil pour sa gestion, avec une forte participation du secteur privé et de la société civile, pour aider à la gestion de ce fonds qui sera domicilié à la Banque africaine de développement.

Des entreprises telles que Vodacom, Safaricom, Ivanhoe Mines, Standard Chartered Bank, Airtel Afrique Groupe, Standard Bank qui ont assisté et participé activement à la table ronde ont entrepris des démarches auprès de leurs structures de management pour d’éventuelles contributions supplémentaires. J’exhorte ces entreprises à honorer ces engagements au plus tard le 1er Décembre, dans la mesure où nous avons l'intention de déployer tous les travailleurs de la santé d'ici à Noël.

L'UA prévoit d'augmenter le déploiement de travailleurs de la santé, de sorte que d'ici Noël, nous ayons au moins 1000 travailleurs dans les pays touchés. Permettez- moi de saisir cette occasion pour exprimer notre gratitude aux Communautés économiques régionales et aux pays qui ont déjà répondu à notre appel de déployer des travailleurs bénévoles de la santé.

Nous sommes conscients de l'urgente nécessité pour nous tous de faire davantage, et agir plus vite. Ce n’est qu’ ensemble que nous pouvons faire en sorte que notre continent et le monde soit libre d'Ebola. Nous réitérons donc notre appel à tous les Africains à doubler les efforts de solidarité avec nos frères et sœurs du Libéria , de la Sierra Leone et de la Guinée.

Asante Sane!! Karibu

Fellow Africans and global citizens, 

Less than 10 days ago, we gathered in Addis Ababa with captains of industry in Africa, who rallied to the call of the African Union to discuss coordinated approaches to the Ebola crisis. We are grateful for their insights to this common African and global challenge.

We shared information on what the African Union and the private sector companies are doing in our efforts to ensure an Africa and world free of Ebola.  We all agreed that there was an urgent need to mobilise Africans and coordinate all our efforts towards containing and ridding Liberia, Sierra Leone and Guinea of Ebola.  We are aware that any continental and global fight against Ebola must start in the three most affected countries.

Ten days on, I am pleased to say the African Business Roundtable is well on its way in implementing the coordinated actions adopted at the meeting. 

To date we have received pledges for financial contributions to the AU-Private Sector Ebola Fund to the amount of $32,600,000 USD from: 

  • MTN Group (10 million USD)
  • African Development Bank (10 million USD)
  • The Dangote Group and Trust (3 million USD)
  • Econet Wireless (2.5 million USD)
  • Motsepe Family Trust (1 million USD)
  • Stenbeck Family (1 million USD)
  • Afrexim Bank (1 million USD)
  • Coca Cola Eurasia and Africa (1 million USD)
  • Vitol Group of Companies and Vivo Energy (1 million USD)
  • Quality Group of Tanzania (500,000 USD)
  • Old Mutual Group (500,000 USD)
  • Nedbank Group (500,000)
  • Barclays Africa Group Limited (500,000 USD)
  • United Bank for Africa UBA (100,000 USD)

Other companies that were present at the Roundtable pledged their competencies, such as Deloitte (audit services to the Fund), Standard Chartered Bank (logistics), General Electric (support to the African Centre for Disease Control, Quality Group (human resources and health outreach), Coca Cola and Vivo Energy (logistics). At the time of going to press, Sygenta confirmed their pledge of 350,000 USD.

The telecommunications companies who attended the Roundtable (Africa Airtel, Econet Wireless, Millicom, MTN, Safaricom and Vodacom) are working with other companies on a multi-media campaign to raise resources and solidarity from African citizens, the African Diaspora and others towards the fight against Ebola.  The campaign will be launched on 1 December 2014 in Addis Ababa and across the continent. 

We are encouraged by coordinated national private sector responses, such as those by the Ethiopian Private Public Consultative Forum, and wish to encourage other national business chambers and associations to follow suit.

We are finalizing the AU-Private Sector Ebola Fund and have shortlisted a Board for the fund, with strong private and civil sector participation, who will assist in managing the facility which will be hosted by the African Development Bank.

Companies such as Vodacom, Safaricom, Ivanhoe Mines, Standard Chartered Bank, Africa Airtel Group, Standard Bank and who attended and actively participated in the Roundtable undertook to further consult with their governance structures regarding further pledges.  I urge those companies to do so by 1 December, as we intend to deploy all the health workers by Christmas. 

The AU plans to upscale the deployment of health workers, so that by Christmas we have at least 1000 workers in the affected countries. Let me also take this opportunity to extend our gratitude to the Regional Economic Communities and countries which have already responded to our call to volunteer health workers.

We are conscious of the urgent need for all of us to do more, and to act faster. Only by acting together can we ensure that our continent and world is free of Ebola.  We therefore repeat our call to all Africans to lead the global efforts of solidarity with our brothers and sisters in Liberia, Sierra Leone and Guinea.

Asante Sane!! Karibu Afrika,
Muito Obrigado,
Shukran,
Muchas gracias,
Merci beaucoup

Message from Dr Nkosazana Dlamini-Zuma, African Union Commission Chairperson


Chers Africains et citoyens du monde,

Il y a moins de 10 jours, nous nous sommes réunis à Addis-Abeba avec les chefs d’entreprise en Afrique, qui se sont ralliés à l'appel de l'Union africaine pour discuter des approches coordonnées à la crise de l'Ébola. Nous sommes reconnaissants pour leurs idées pour faire face à ce défi africain et mondial commun.

Nous avons partagé des informations sur ce que l'Union africaine et les entreprises du secteur privé font en vue d’assurer une Afrique et un monde sans Ebola. Nous avons tous convenu qu'il y avait un besoin urgent de mobiliser les Africains et coordonner TOUS nos efforts pour maîtriser et débarrasser le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée de l'Ebola. Nous sommes conscients que toute lutte continentale et mondiale contre l’Ebola doit commencer dans les trois pays les plus touchés.

Au bout de dix jours, je suis heureuse de dire que la Table ronde des hommes d’affaires est sur la bonne voie dans la mise en œuvre des actions communes adoptées lors de la réunion.

À ce jour, nous avons reçu des promesses de contributions financières au Fonds Ebola UA-secteur privé d’un montant de 32,6 millions USD des donateurs suivants:

  • Groupe MTN (10 millions USD)
  • Banque africaine de développement (10 millions USD)
  • Le Groupe Dangote and Trust (3 millions USD)
  • Econet Wireless (2,5 millions USD)
  • Motsepe Family Trust (1 million USD)
  • Stenbeck Family (1 million USD)
  • Afrexim Bank (1 million USD)
  • Coca Cola Eurasie et Afrique (1 million USD)
  • Vitol Group of Companies et Vivo Energy (1 million USD)
  • Quality Group of Tanzania (500 000 USD)
  • Old Mutual Group (500 000 USD)
  • Nedbank Group (500 000 USD)
  • Barclays Africa Group Limited (500 000 USD)
  • United Bank for Africa UBA (100 000 USD)

D'autres entreprises qui étaient présentes à la table ronde se sont engagées à mettre leurs compétences au service de la lutte. Il s’agit notamment de: Deloitte (services d'audit au Fonds) , la Standard Chartered Bank (logistique), General Electric (soutien au Centre Africain de Contrôle et Prévention des Maladies), Quality Group (ressources humaines et sensiblisation), Coca-Cola et Vivo Energy (logistique). Au moment de la mise sous presse, Syngenta a confirmé une contribution de 350 000 USD.

Les entreprises de télécommunications qui ont participé à la table ronde (Airtel Afrique, Econet Wireless, Millicom, MTN, Safaricom et Vodacom) travaillent avec d'autres entreprises sur une campagne multi-médias pour mobiliser des ressources et engager la solidarité des citoyens africains, de la diaspora africaine et d'autres en vue de la lutte contre Ebola. La campagne sera lancée le 1er Décembre 2014 à Addis-Abeba et à travers le continent.

Nous sommes également réconfortés par les réponses coordonnées du secteur privé national, comme celles de l'Ethiopian Private Public Conslutative Forum, et nous tenons à encourager les autres chambres et associations professionnelles nationales à leur emboîter le pas.

D’ores et déjà, nous travaillons à finaliser la mise en place du « Fonds AU- secteur privé pour Ebola » et nous avons commis un conseil pour sa gestion, avec une forte participation du secteur privé et de la société civile, pour aider à la gestion de ce fonds qui sera domicilié à la Banque africaine de développement.

Des entreprises telles que Vodacom, Safaricom, Ivanhoe Mines, Standard Chartered Bank, Airtel Afrique Groupe, Standard Bank qui ont assisté et participé activement à la table ronde ont entrepris des démarches auprès de leurs structures de management pour d’éventuelles contributions supplémentaires. J’exhorte ces entreprises à honorer ces engagements au plus tard le 1er Décembre, dans la mesure où nous avons l'intention de déployer tous les travailleurs de la santé d'ici à Noël.

L'UA prévoit d'augmenter le déploiement de travailleurs de la santé, de sorte que d'ici Noël, nous ayons au moins 1000 travailleurs dans les pays touchés. Permettez- moi de saisir cette occasion pour exprimer notre gratitude aux Communautés économiques régionales et aux pays qui ont déjà répondu à notre appel de déployer des travailleurs bénévoles de la santé.

Nous sommes conscients de l'urgente nécessité pour nous tous de faire davantage, et agir plus vite. Ce n’est qu’ ensemble que nous pouvons faire en sorte que notre continent et le monde soit libre d'Ebola. Nous réitérons donc notre appel à tous les Africains à doubler les efforts de solidarité avec nos frères et sœurs du Libéria , de la Sierra Leone et de la Guinée.

Asante Sane!! Karibu Afrika,
Muito Obrigado,
Shukran,
Muchas gracias,
Merci beaucoup

Message de: Dr Nkosazana Dlamini Zuma, Presidente de kla Commission de l’Union Africaine

Afrika,
Muito Obrigado,
Shukran,
Muchas gracias,
Merci beaucoup

Message de: Dr Nkosazana Dlamini Zuma, Presidente de kla Commission de l’Union Africaine

 

Share this article: